Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/36/d206324349/htdocs/site_org1G/config/ecran_securite.php on line 180
A bas le colonialisme français ! - Matière et Révolution
English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 14 - TRAVAILLEURS SANS FRONTIERES - WORKERS HAVE NO FRONTIERS AND A WORLD (...) > A bas le colonialisme français !

A bas le colonialisme français !

lundi 27 août 2012, par Robert Paris

1 Message

  • A bas le colonialisme français ! 25 février 2016 14:52

    Tahiti : l’Etat français reconnaît ses crimes nucléaires mais refuse de payer…

    "Je reconnais que les essais nucléaires menés entre 1966 et 1996 en Polynésie française ont eu un impact environnemental, provoqué des conséquences sanitaires", a déclaré François Hollande qui s’exprimait devant des élus polynésiens.
    Il s’est engagé à ce que l’Etat accompagne le développement du service d’oncologie au centre hospitalier de Tahiti.

    La "dette nucléaire" ou "milliard Chirac" (en francs, soit l’équivalent de 150 millions d’euros aujourd’hui), une dotation annuelle qui visait à compenser la perte d’activité économique engendrée par la cessation des essais en 1996, "sera sanctuarisée" et "son niveau sera dès 2017 rétabli à plus de 90 millions d’euros", a promis François Hollande.

    Plus généralement, François Hollande a reconnu "solennellement" la contribution de la Polynésie à la force de dissuasion nucléaire française.
    "Cette contribution, celle que vous avez vous-même apportée à travers les essais nucléaires, je veux la reconnaître solennellement aujourd’hui, devant vous".

    En somme, il félicite, il congratule mais il n’annonce aucune somme nouvelle pour payer les dommages…

    La preuve qu’il n’y a rien de changé : la contre-amiral Anne Cullere, commandant supérieur des forces armées en Polynésie française a déclaré : "de quoi parle-t-on au juste ? (…) si on regarde le nombre de cancers en Polynésie française le lien entre la maladie et l’activité du CEP (Centre d’Expérimentations du Pacifique, NDLR) n’est pas une évidence".

    Interrogée par la presse jeudi, la haut gradée avait notamment évoqué la période des essais nucléaires français dans le Pacifique comme une "belle aventure", un épisode historique qui "vaut la peine d’être vu et surtout d’être gravé dans la mémoire des Polynésiens, parce qu’ils peuvent en être fiers".

    Anne Cullere avait notamment évoqué la possibilité d’ériger sur Moruroa, atoll où ont eu lieu 196 expérimentations nucléaires entre 1966 et 1996, un "vrai lieu de mémoire que tout le monde pourrait s’approprier : associations, Polynésiens comme scientifiques".

    Hollande reconnaît un impact mais lequel et admet des dédommagements mais combien ?

    La double peine des essais nucléaires français

    Quels ont été les essais nucléaires français ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0