Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/36/d206324349/htdocs/site_org1G/config/ecran_securite.php on line 180
Faut-il en rire ? - Matière et Révolution
English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 25 - TEXTES COMIQUES > Faut-il en rire ?

Faut-il en rire ?

lundi 4 avril 2016, par Robert Paris

Faut-il en rire ?

Engagez-vous dans l’armée française, vous violerez du pays…

Le 29 Avril 2015, le journal britannique Guardian a révélé que des soldats français avaient abusé sexuellement d’enfants âgés entre 8 et 15 ans à Bangui, la capitale de la République centrafricaine (RCA).

Il y a eu d’abord six enfants. Par la suite, il s’est avéré qu’il avait plusieurs dizaines puis centaines de cas de viols attribués aux troupes françaises d’occupation en plus des assassinats de civils. D’ailleurs, les soldats revenus en France sont massivement traités par des psychologues pour chocs liés à des exactions violentes…

Et ce n’est pas tout ! Cent-huit nouvelles victimes présumées d’abus sexuels commis depuis 2013, en « grande majorité » des mineures, ont été identifiées et interrogées par des responsables onusiens, a indiqué jeudi un porte-parole de l’organisation. Elles auraient été victimes de Casques bleus et de soldat français engagés dans la mission Sangaris.

Les rapports officiels font état de soldats français de Sangaris qui auraient forcé des jeunes filles à avoir des rapports sexuels avec des animaux en échange d’une somme d’argent, selon un responsable de l’ONU à New York. Selon l’ONG AIDS-Free World, trois jeunes filles ont affirmé à un officier des Nations unies qu’elles avaient été déshabillées et attachées par un militaire de Sangaris dans un camp puis forcées d’avoir des relations sexuelles avec un chien.

François Hollande affirme que, si cela était vérifié, l’armée française aurait déhonoré le pays ! Mais il ne dit pas que le principal responsable des violences attribuées aux soldats doit revenir au chef des armées, c’est-à-dire lui-même !!!

Haro sur les femmes !

Depuis l’effondrement économique et social de 2007-2008 du système capitaliste mondial, le sort des femmes s’aggrave partout dans le monde et les attaques anti-femmes se multiplient. Il n’est pas innocent qu’une moitié de l’Amérique se range derrière un Donald Trump qui déclare qu’une femme qui avorte doit subir une punition légale !

On pourrait se dire que Trump n’est qu’un exemple caricatural mais la liste des hommes politiques ayant lancé des déclarations machistes s’allonge sans cesse…

François Fillon : « La France n’est pas un pays à prendre comme une femme »…

Poutine : « Il est préférable de ne pas débattre avec une femme »…

Babulal Gaur, un député indien, a déclaré pour sa part que « le viol est parfois légitime, parfois injuste » !

Fabius face à une candidate femme : « Mais qui va garder les enfants ? »

Mélenchon face à une candidate femme : « L’élection présidentielle n’est pas un concours de beauté »

Le sénateur de l’Indre Jean-François Mayet : « Le progrès pour les femmes, c’est de rester à la maison »

Le président italien Berlusconi : « Une autre raison d’investir en Italie est que nous avons de magnifiques secrétaires… des filles superbes »

Failles belges et la poutre dans l’œil français…

Le 22 mars, des membres de l’EI connus des autorités de l’État belge comme terroristes, les frères El Bakraoui, ont pu préparer et effectuer des attentats à Bruxelles bien que les responsables belges aient été avertis du moment et de l’endroit des attaques.

En France, rappelons que les terroristes avaent été repérés au début du mois de novembre.

Selon des informations de France 24, une note avait été rédigée au début du mois de novembre au sein de la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP) au sujet d’individus suspects. Cette note indiquait que six individus, dont un Syrien, hébergés rue Myrha, dans le 18e arrondissement de la capitale française, étaient suspectés de trafic de passeports syriens et de préparer "plusieurs gros coups sur Paris". La section en charge du terrorisme au sein de la préfecture de police n’a cependant pas jugé utile, selon des informations du journaliste de France 24 Antoine Mariotti, de la transmettre à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). "Cette note, selon nos informations, n’a jamais été transmise à la DGSI, affirme Antoine Mariotti. C’est-à-dire qu’au niveau de la section T, ils ont estimé qu’il n’y avait aucun intérêt à la transmettre ou alors ils sont passés au travers, on ne sait pas."

L’Etat français parle de failles dans les forces de l’ordre belge mais que dire des failles dans celles de la France ! Et que dire en particulier des deux heures et demi entre le premier terroriste tué par un policier à l’intérieur du Bataclan et le moment décidé par le RAID et la BRI pour y intervenir ?

Multiples scandales de « Métropole Grand Paris »

Il y a déjà un demi-million d’euros qui seront distribués à tous les partis politiques pour les personnels politiques qui travailleront dans et autour du conseil du Grand Paris Métropole (président, vice-président, dix conseillers et leurs aides)…

Ce « Grand Paris » qui devrait englober la capitale avec 131 communes est donc un monstre visant essentiellement à globaliser les fonds afin de les mettre au service des trusts privés du BTP. D’autres fonds privés pourront exploiter le filon et des fonds chinois s’y sont déjà inscrits…

S’il n’est pas dit clairement, le but est affirmé par le président de droite de ce Grand Paris :

« Il y a sept millions de personnes qui attendent de nous d’être nous-mêmes. »

Pour ceux qui ne comprennent pas ce que cela signifie qu’un homme de droite veuille être lui-même, il suffira d’attendre quelques mois…

Criminel dévoilé, allié des dirigeants européens

En janvier 2014, le journal turc « Cumhuriyet » a publié l’information montrant que des camions des services de renseignement turcs (le MIT) livraient des armes aux terroristes islamistes syriens. Il a appuyé ses dires de photos, vidéos et documents. Le président Erdogan, premier accusé, a répliqué : « Celui qui a publié cette information va payer le prix fort. » Et effectivement, la dictature turque a décidé d’arrêter les journalistes et d’occuper le journal. Les journalistes sont menacés de la réclusion criminelle à perpétuité ! La voilà la Turquie que courtisent les Hollande, Valls, Sarkozy et l’Europe sous prétexte qu’elle va interner les migrants syriens qu’elle a contribué à pousser sur les routes en armant les tueurs !!!

Arroseur arrosé

Les dirigeants des pompiers du Calvados ont cru ne faire qu’appliquer la politique libérale à tout crin de Hollande-Valls-Macron-Khomri en faisant payer leurs interventions à l’encontre de toute notion de service public des pompiers. Cela a fait un tel scandale qu’ils vont devoir reculer en attendant que ce soit le gouvernement qui privatise et monnétise ce service public comme il est en train de faire pour les autres services publics…

Le patron de Renault ne veut pas qu’on lui dise « Merci ! »

Renault peut-il exiger le licenciement d’un salarié qui a aimé un film et en a fait la publicité sur auprès de ses proches sur une messagerie personnelle ? C’est ce qui vient de se passer avec un prestataire du Technocentre de Guyancourt parce qu’il conseillait à des amis d’aller voir le film « Merci Patron ! » de François Ruffin, tout en leur disant d’aller aux manifestations contre la loi El Khomri ! La direction de Renault a dit au prestataire : « Pas question qu’il remette les pieds ici » en lui retirant son badge d’entrée et la direction du prestataire, sous pression, l’a licencié ! On est tout à fait dans la logique qui mène des patrons à licencier des salariés simplement parce qu’ils ont participé à cette manifestation et des flics à arrêter des manifestants, à les matraquer ou à les gazer et à frapper à terre des lycéens ou des étudiants comme à intervenir dans des locaux de La Poste, les armes à la main, pour empêcher une simple information syndicale !!!

A la seconde près, c’est court !

L’accident du TGV d’essai d’Alsace serait paraît-il élucidé : "un freinage trop tardif d’environ douze secondes"... C’est le résultat du rapport du BEA. Le BEA est appelé à chaque fois qu’il faut cacher les causes d’un accident !!! Douze secondes d’erreur suffisent à tuer 11 passagers parmi les 53 à bord !!! Ce TGV est alors beaucoup trop dangereux pour circuler !!!!

Discrimination… dans l’antiracisme

Transportées de force par la SNCF, les victimes de la shoah vont être indemnisées par l’Etat français… mais seulement si elles sont américaines !

L’état d’urgence policière

La scène, violente, choque. Un jeune homme est à terre, entouré par quatre policiers. Ils remettent le garçon debout, et l’un d’entre eux, après s’être penché vers lui, lui assène brusquement un violent coup de poing. Le jeune s’écroule. On entend des cris. La scène a été filmée. Le policier n’a pas pu nier. C’est un jeune lycéen manifestant contre la loi El Khomri que le policier voulait punir ainsi…

Cela ne passe pas comme une lettre à La Poste !

L’intervention de la police à une prise de parole syndicale à la Poste d’Asnières sur seine est à marquer dans les annales de l’état d’urgence et de l’Etat policier : les postiers se sont vus attaqués par des policiers sous le prétexte qu’ils organisaient une réunion syndicale d’information contre la loi El Khomri ! On n’est pas encore dans une dictature militaire et policière mais cela en prend bigrement le chemin !

Encore un coup foireux des services spéciaux

Encore une affaire ultra-secrète et tout ce qu’il y a de louche des services spéciaux français : l’incendie très spécial de la grande caserne des forces spéciales et autres baroudeurs, l’incendie de la « piscine » du boulevard mortier à porte des Lilas ! Très peu de bruit médiatique sur cet incendie et encore moins d’enquête. Et pour cause : ce n’est nullement accidentel et les incendiaires ont volé des ordinateurs et autre babioles de cette officine des coups fumants. Autre bizarrerie : des cables connectés avec ces ordinateurs et dont les services spéciaux disent ne pas savoir où ils menaient… Top secret visiblement !

Morne plaine…

Le titre de Paris-Match du numéro spécial sur la boucherie guerrière de 1916 : « Verdun : Enfer, Courage et Devoir »… Avec ces commentaires, on peut vraiment dire que l’horreur continue !

Totalement… corrompu…

Le Canard Enchainé et Libération ont révélé qu’un médecin pneumologue, chef de service à l’hôpital Bichat, qui affirmait devant la commission d’enquête sur la pollution, n’avoir « aucun lien d’intérêts avec des acteurs économiques », était en fait médecin-conseil chez Total !

Il avait omis ce détail, qui ne lui rapportait que la modique somme d’un peu plus d’un million d’euros, venait se rajouter à son siège au « conseil scientifique » de PSA (rien à voir avec ses avis sur le diesel comme danger médical pour la population qui blanchissait celui-ci). Et il avait également oublié qu’il participait également à l’Institut Servier (bien connu pour sa transparence et sa correction en matière de santé !!!), sans parler d’autres labos pharmaceutiques comme GSK (lui aussi tout ce qu’il y a de plus blanc !), les labos Boston Scientific et Novartis…

La faculté Paris VII lui avait même confié la présidence de la commission de contrôles des activités extérieures des personnels ! Un domaine dont il est effectivement spécialiste, bien plus que la défense de la santé publique !!!

Un qui ne chôme pas

L’ancien directeur de l’informatique à l’Assurance-Chômage qui se chargeait lui-même de traquer les « faux chômeurs », a été dévoilé par le Canard Enchaîné. Ce dernier révèle en effet qu’il était resté inscrit à Pôle Emploi après son embauche à l’Unedic. Mieux, celui-ci a réclamé et obtenu un droit de réponse dans lequel il affirme que cette pratiques « c’est légal et fréquent » !!!!

Délit d’initié ?

Peut-on siéger au collège de l’Autorité de la concurrence tout en étant concerné de près par une enquête de ladite autorité ? C’est la question qui empoisonne en ce moment Bruno Lasserre, le président de l’institution de la rue de l’Echelle. Au petit matin du 9 juillet 2014, une équipe des services d’instruction de l’Autorité de la concurrence a débarqué au 147 rue de Paris à Charenton le Pont (Val de Marne), siège du géant mondial d’Essilor. Ces agents assermentés ont passé des heures à se faire livrer des documents, à faire parler les ordinateurs et sont repartis avec des dossiers bien épais sous le bras. Une perquisition qui fait désordre pour cette entreprise du CAC 40 "soucieuse d’être droite, transparente et éthique", comme la présente Paul du Saillant, directeur général adjoint. Le jour même une autre équipe procédait à des fouilles similaires au siège de BBGR, une filiale d’Essilor.

Des perquisitions que Carol Xueref n’a pas pu ignorer. Présentée comme « brillante juriste », elle est directrice des affaires juridiques d’Essilor. Mais elle siège aussi au collège de l’Autorité de la concurrence au titre de représentant de la sphère privée. Elle a été nommée à cette fonction sur la proposition de Thierry Breton, ministre de l’Economie et des Finances, en 2006. Peut-on être juge de sa propre affaire ?!!!

Encore un initié !!!

La justice soupçonne le mari d’Anne Lauvergeon de s’être rendu coupable de délit d’initié après le rachat en 2007 de la société par le groupe Areva, opération qui l’a enrichi personnellement.

Il faut dire qu’il s’appelle opportunément Olivier… Fric !! Ça ne s’invente pas…

Le comble du proviseur anti-gréviste !

Ce comble consiste à fermer les portes de son établissement ! En effet, pour lutter contre les blocus... des proviseurs ont bloqué leur lycée. Ne dites pas qu’ils débloquent !!!

6 Messages de forum

  • Faut-il en rire ? 7 avril 2016 10:38

    Pendant les vacances scolaires, la CIA utilise des écoles pour l’entraînement de ses agents. Du 21 au 24 mars, cet entrainement consistait à placer des explosifs dans un bus scolaire afin d’examiner si ses agents aidés de chiens savaient les détecter. Malheureusement, la dernière fois, ils ont oublié de les retirer et les élèves ont utilisé un bus scolaire avec, sous le capot, des bombes terroristes réelles !!!

    Oui, on se demande s’il faut en rire ?!!!

    Répondre à ce message

  • Faut-il en rire ? 7 avril 2016 10:42

    L’évêque de Pontoise, interviewé par Radios Chrétiennes Francophones, a déclaré à propos des révélations sur les crimes de prêtres pédophiles :

    « La pédophilie est un mal. Est-ce que c’est de l’ordre du péché ? ça, je ne saurais pas dire, c’est différent pour chaque personne. »

    Pendant ce temps, l’Eglise continue de refuser aux prêtres une vie sexuelle normale et pour l’évêque comme pour le pape, avoir une vie sexuelle normale avec une femme, ça c’est un pécher !!!!

    Oui, on se demande s’il faut en rire ?!!!

    Répondre à ce message

  • Faut-il en rire ? 15 avril 2016 11:13

    Leurs noms n’apparaissaient pas dans le scandale des Pamana papers. Et pourtant, les cinquante plus grandes entreprises américaines ont caché l’équivalent de la moitié du PIB de la France dans les paradis fiscaux.

    Selon une étude d’Oxfam America publiée jeudi, ces multinationales ont placé au chaud dans les paradis fiscaux entre 2008 et 2014 près de 1 240 milliards d’euros.

    Mais peut-on vraiment dire "caché" puisque l’Etat est au courant ?!!!

    Répondre à ce message

  • Faut-il en rire ? 23 avril 2016 20:23

    Depuis un incident en vol le 29 janvier, les États-Unis ont demandé à Boeing de revoir ses moteurs de 787, qui auraient tendance à s’éteindre.

    Un peu comme les moteurs de l’Automobile ont tendance à polluer et les centrales nucléaires ont tendance à entraîner des catastrophes !!!

    Pas de souci : vous pouvez rire, c’est même mortel (mdr) !!!

    Répondre à ce message

  • Faut-il en rire ? 24 avril 2016 06:02

    Cambadélis a demandé aux socialistes "d’arrêter de pleurer"...

    Mais il n’a pas osé leur proposer de rire !!!

    Répondre à ce message

  • Faut-il en rire ? 8 juin 2016 12:47

    Bercy porte plainte pour violation du secret fiscal après un article du Canard...

    Mais le ministère ne porte pas plainte pour faux et usage de faux !

    Donc l’article du Canard est reconnu comme vrai et fondé sur les documents du ministère puisque celui-ci accuse le Canard d’en avoir violé le secret.

    Le gouvernement s’appuie sur la loi pour accuser mais viole la loi pour agir contre l’intérêt des fonds publics !!!

    Cela fait en effet suite à la publication par le Canard Enchaîné d’une liste nominative de 50 contribuables ayant bénéficié en 2015 d’une importante réduction de leur impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Cet abattement représenterait un manque à gagner de 199 millions d’euros pour l’Etat, cette année-là, selon l’hebdomadaire.

    Grâce à ce mécanisme, des contribuables fortunés recensés par la DGFIP n’ont ainsi pas payé d’ISF en 2015.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0