Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/36/d206324349/htdocs/site_org1G/config/ecran_securite.php on line 180
Qui sont les prétendus « spécialistes scientifiques » qui conseillent Macron ? - Matière et Révolution
English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 02 - SCIENCES - SCIENCE > Questions de sciences > Qui sont les prétendus « spécialistes scientifiques » qui conseillent Macron (...)

Qui sont les prétendus « spécialistes scientifiques » qui conseillent Macron ?

jeudi 19 mars 2020, par Robert Paris

Qui sont les prétendus « spécialistes scientifiques » qui conseillent Macron ?

Qui sont les 11 experts du comité constitué le 11 mars dernier par le gouvernement et dont le rôle serait d’"éclairer la décision publique dans la gestion de la situation sanitaire liée au Coronavirus" ?

Qui sont ces 11 membres

Quand Macron se cache derrière des scientifiques

Par exemple, Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Bichat (Paris) et expert auprès de l’OMS, qui avait notamment déclaré sur France 5 dans une émission du 21 janvier à propos du coronavirus : "je pense qu’il peut y avoir un cas en France, mais je pense qu’on va très rapidement le contenir, il ne va pas y avoir d’épidémie en France parce qu’on est préparé". Et aussi "Il n’y aura pas d’épidémie en France". Lire ici

Ou encore Didier Raoult, infectiologue et directeur de l’Institut Méditerranée Infection, qui déclarait : « Le Coronavirus n’est pas plus dangereux qu’une grippe de saison » Lire ici

Puis Bruno Lina, professeur de virologie à l’Université Lyon 1, responsable en maladies infectieuses aux hospices de Lyon qui déclarait à RTL : "Le coronavirus n’a pas encore prouvé qu’il était plus dangereux que la grippe saisonnière." Lire ici Ensuite Denis Malvy qui affirmait que la capacité d’accueil des hôpitaux est suffisante pour faire face à l"épidémie avec par exemple 25 lits à Bordeaux : Lire ici

Pour continuer avec Arnaud Fontanet, directeur de l’unité d’épidémiologie des maladies émergentes à l’institut Pasteur, qui déclarait : "On est donc sur quelque chose qui est très proche de la grippe". Lire ici

Ensuite, Pierre-Louis Druais, médecin généraliste et vice-président de la commission recommandations de la Haute Autorité de la Santé, déclarait : "Le virus affecte majoritairement les personnes qui sont fragiles, qui ont des comorbidités. C’est-à-dire des gens qui ont des maladies associées : par exemple, être diabétiques, avoir une insuffisance cardiaque, avec des antécédents de pathologie pulmonaires." Lire ici Et cela s’avère faux !!!

Jean Francois Delfraissy, président du Comité consultatif national d’éthique, a déclaré que le risque en allant voter « n’était pas plus grand que la possibilité qu’on leur laisse à continuer à faire leurs courses ». Lire ici

Laetitia Atlani Duault, anthropologue, et directrice de recherches à l’IRD, membre de l’UMR CEPED et la directrice scientifique de la Fondation maison des sciences de l’homme, qui joue les non spécialistes enthousiastes : « La confrontation des expertises est quelque chose d’extraordinaire. » Lire ici Très enthousiaste sur l’intérêt de la situation l’anthropologue : « L’épidémie de coronavirus 2019 (COVID-19) en cours suscite des inquiétudes, des rumeurs et des informations erronées en ligne dans le monde entier. Mais il offre l’occasion de mettre en pratique quelques enseignements tirés des études des réseaux sociaux lors d’épidémies. » Lire ici en anglais

Pas un mot de science n’est lisible de sa part ni à propos du coronavirus ni d’autre chose

On voit donc que les grands spécialistes scientifiques dont s’entoure Macron valent un grand coup de pied au cul et surtout pas d’être écoutés !!!

La suite

Ce que ces prétendus scientifiques n’ont surtout jamais dit :

1°) que tout le monde doit avoir des masques FFP3 dans tous les lieux publics

2°) que les masques chirurgicaux ou les écharpes sont utiles même si moins efficaces

3°) que les masques et écharpes se recyclent en les laissant de côté un moment où en les chauffant au séchoir à cheveux

4°) que tous les médecins et infirmières doivent disposer de masques et de tests

5°) qu’il faut produire en masse des tests, des appareils respiratoires, des masques, des inhalateurs

6°) qu’il faut multiplier par deux par des embauches massives les personnels de santé et d’hôpital

7°) qu’il faut doubler au moins les lits d’hôpital

8°) que le gouvernement a menti sans cesse à la population en minimisant l’épidémie et a empêché la défense de la santé publique en cassant l’hôpital public et en minimisant l’importance de l’épidémie !!!

9°) Inutile que "chaque Français ne doit pas rencontrer de gens" si on l’envoie dans les transports en commun avec des diminutions de service et que Le Maire affirme que le droit de retrait est interdit et que les salariés des entreprises qui n’ont pas fermé doivent aller au travail !

Des scientifiques qui cautionnent cela en empêchant les gens d’avoir des masques puisqu’ils ont donné comme consigne de ne pas porter de masque pour les non malades (alors que c’est une maladie où cette catégorie n’existe pas) sont à bannir de la médecine et de la science !!!

D’ailleurs ce ne sont rien d’autres que des pantins de minuscules bureaucrates d’Etat d’institutions aux mains des classes possédantes et ils le démontrent !!!

12 Messages de forum

  • Une de ces brillantissimes sommités médicales lors de la première émission spéciale sur le covid19 menée par Cymes. Epoque : c’était au moment des vacances de carnaval quand la Lombardie et la Vénétie ont commencé à voir apparaître des cas inexpliqués de génération quasi spontanée faute de patient zéro détectable.

    A la question d’un téléspectateur qui demandait si la situation lui permettait de partir à Venise. Le crétin honorifique en question a répondu avec « humour ? » : "si on m’offrait un voyage à Venise en ce moment, je sauterais sur l’occasion."

    Répondre à ce message

  • Didier Raoult : « On prend des mesures qui n’ont rien à voir avec celles de pays qui ont contrôlé l’épidémie. Peut-être est-ce un trait de génie, ou pas. »

    « La dangerosité, je ne sais pas ce que cela veut dire. »

    « Et qui sait s’il ne s’arrêtera pas du jour au lendemain sans qu’on sache pourquoi comme le SRAS, ou si l’on en aura fini avec lui en mars, comme habituellement avec la grippe. Tout cela fait que je ne suis pas particulièrement ému... »

    « Le ministère me demandait de rentrer dans le conseil scientifique dédié au coronavirus... J’y dis ce que je pense, mais ce n’est pas traduit en acte. On appelle cela, des conseils scientifiques, mais ils sont politiques. J’y suis comme un extra-terrestre. »

    Répondre à ce message

  • Comme membre du comité des scientifiques, citons aussi Daniel Benamouzig, anthropologue et sociologue au CNRS et à Science Po, ce spécialiste des politiques de santé, de l’économie de la santé et de la gouvernance est expert auprès de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail (ANSES) et de la HAS. Il est également président du comité de suivi dans le cadre de l’affaire des bébés nés avec un membre mal formé.

    C’est en temps que prédisent du comité de suivi dans l’affaire des bébés nés sans membres ou mal formés qu’il a conclu : « à ce stade, aucune hypothèse n’est privilégiée par rapport à une autre ».
    Lire ici

    Voir aussi

    Peut-on penser qu’il fera mieux concernant le coronavirus ?

    Répondre à ce message

  • Que pensez-vous de ce Didier Raoult et de son médicament Chloroquine pour lutter contre le coronavirus ?

    Répondre à ce message

  • En fait, la chloroquine est déjà lancée comme médicament médiatisé sans avoir été vérifiée. Cela ne démontre pas son efficacité ou son inefficacité mais le caractère de son auteur. D’ailleurs, ce n’est rien d’autre que la bien connue nivaquine. La manière dont cette affaire se produit ne provient pas seulement du caractère bizarre de l’auteur mais de l’état incroyable de la société capitaliste au bord du gouffre et prête à tout pour se sauver. La science n’est pas dans un meilleur état.

    Quant au personnage, ses propos le jugent et montrent qu’on peut être un grand virologue et dire n’importe quoi y compris en virologie :

    Didier Raoult en janvier 2020 : "Il y a plus de chances de mourir d’autres virus que du coronavirus"

    Lire ici

    « Le Coronavirus n’est pas plus dangereux qu’une grippe de saison »

    Lire ici

    « La vision de la vie que nous commençons à affiner aujourd’hui est plus nietzschéenne que darwinienne. »

    Lire ici

    « Des infections respiratoires, il y en a plusieurs centaines de millions par an dans le monde. (…) La chance que cette épidémie (de coronavirus) augmente de façon significative le nombre de morts est très faible. »

    Lire ici

    « Il y a dans le monde 2,6 millions de morts d’infections respiratoires par an, vous imaginez que les 5 000, 10 000 ou même 100 000 vont changer les statistiques ? »

    Lire ici

    « Les maladies infectieuses font de plus en plus peur mais tuent de moins en moins. »

    Lire ici

    "Ce coronavirus n’est pas si méchant"

    Lire ici

    « La résistance aux antibiotiques n’est pas une menace »

    Lire ici

    « On prend des mesures qui n’ont rien à voir avec celles de pays qui ont contrôlé l’épidémie. Peut-être est-ce un trait de génie, ou pas. »

    « La dangerosité, je ne sais pas ce que cela veut dire. »

    « Et qui sait s’il ne s’arrêtera pas du jour au lendemain sans qu’on sache pourquoi comme le SRAS, ou si l’on en aura fini avec lui en mars, comme habituellement avec la grippe. Tout cela fait que je ne suis pas particulièrement ému... »

    « Le ministère me demandait de rentrer dans le conseil scientifique dédié au coronavirus... J’y dis ce que je pense, mais ce n’est pas traduit en acte. On appelle cela, des conseils scientifiques, mais ils sont politiques. J’y suis comme un extra-terrestre. »

    Lire ici

    Répondre à ce message

  • Exit l’ancien comité !!! Macron a pondu un nouveau comité scientifique derrière lequel il cache ses politiques criminelles !!! C’est la science de la destruction des peuples !!!

    Répondre à ce message

  • « Je ne me laisse pas embarquer dans la terreur. Je ne sais pas deviner l’avenir et n’ai pas l’habitude de croire les plus excités qui se sont toujours trompés dans leurs modélisations. J’analyse au jour le jour, et l’évolution, aujourd’hui, c’est quelques 6.000 morts dans le monde, dont environ 3.500 en Chine où l’épidémie se termine, et 127 en France. Je m’étonne qu’on parle de cause très significative de mortalité, et même de crise sanitaire du siècle, alors qu’en 2017 la grippe et les autres infections respiratoires ont tué entre 14.000 et 20.000 personnes en France. »

    Didier Raoult, membre du Conseil scientifique dédié au coronavirus mis en place par le gouvernement français et qui en a démissionné ensuite…

    Répondre à ce message

  • A lire ce que raconte Delfraissy, président des pseudos experts pseudos scientifiques, on a l’impression que la baisse du nombre de morts n’arrangerait pas les plans du gouvernement...

    Voir ici

    Cette personnalité infréquentable se permet de dire des horreurs pour préparer à un enfermement qui va se prolonger durant des semaines voire des mois entiers. Citons ses propos dans l’article déjà indiqué :

    « Où en est-on après trois semaines de confinement  ? Faut-il poursuivre l’effort ?

    « Jean-François Delfraissy. Oui, poursuivons le confinement et soyons stricts sur ce confinement. Il a été bien accepté globalement par la population française alors que ce n’était pas évident, c’était un choc culturel très important et on sait que le confinement entraîne un certain nombre de conséquences relationnelles, psychologiques, etc. pas évidentes. »

    L’euphémisme à la française permet de minimiser et cacher les crimes produits par la politique actuelle des gouvernements de la planète : « le confinement entraîne un certain nombre de conséquences relationnelles, psychologiques, etc. pas évidentes. »

    4 milliards de personnes enfermées, ce sont des « conséquences relationnelles » qui n’ont rien de minimes, alors que le ton de la phrase minimise tout cela, en les qualifiant de « psychologiques », et avec le mépris du « etc. »
    pour ne surtout pas en dire trop long sur les meurtres et destructions physiques et mentale des individus.

    Nous sommes bien dans l’union sacrée et la guerre prônées les 12 et 16 mars par le président de la France...

    Cela entraîne des violences et des meurtres, mais ce sont des dégâts collatéraux, pour eux, alors que ce sont des vies détruites pour celles et ceux qui les vivent !

    Voilà le sens des propos des allocutions des 12 et 16 mars.

    Répondre à ce message

  • Macron distribue maintenant des titres de "grand scientifique" !!!
    La science, il n’y connait rien et l’a démontré !!!

    Répondre à ce message

  • Pour Didier Raoult, considérer que le Covid-19 est une maladie grave est un "délire déraisonnable"…

    Voir ici

    Didier Raoult : « Il y a trois Chinois qui meurent et ça fait une alerte mondiale, l’OMS s’en mêle, on en parle à la télévision et à la radio. Tout cela est fou, il n’y a plus aucune lucidité. »

    Vidéo complète hallucinante de Didier Raoult sur YouTube, 21 janvier 2020

    « Ce virus n’est pas si méchant, ce n’est pas un meurtrier aveugle. Le taux de mortalité, estimé aujourd’hui aux environs de 2 % c’est-à-dire équivalent à celui de toutes les pneumonies virales présentes à l’hôpital, va probablement diminuer une fois que les cas qui n’ont pas donné de symptômes seront pris en compte. Sans être devin, je doute que le virus chinois fasse augmenter de manière très significative, chez nous tout au moins, les décès par pneumonie. Mais on ne peut pas ne pas tenir compte de l’état de notre société, très émotive. À l’heure de l’hyper-réactivité des réseaux sociaux, les responsables politiques ont peur de ne pas en faire assez, alors ils en font parfois trop. »

    Didier Raoult, entretien au Journal du dimanche, 1er février 2020

    Il a prédit tout et son contraire : la fin du coronavirus à Marseille et la fin dans le monde puis dit que ceux qui prédisent la fin à Marseille et dans le monde sont des charlatans !!!

    voir ici

    Raoult, c’est l’épidémie des déclarations fracassantes !!!

    En attendant aucune preuve sérieuse de l’efficacité de la chloroquine…

    Lire ici

    Répondre à ce message

  • Il n’y aura pas de deuxième vague, c’est une ineptie, disait Raoult, celui que les Macron appellent le grand spécialiste !!!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0