Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/36/d206324349/htdocs/site_org1G/config/ecran_securite.php on line 180
Les peuples algérien et marocain cassent la frontière entre eux ! - Matière et Révolution
English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > Les peuples algérien et marocain cassent la frontière entre eux (...)

Les peuples algérien et marocain cassent la frontière entre eux !

jeudi 4 août 2011

Depuis l’indépendance, les classes dirigeantes de l’Algérie et du Maroc ont misé sur l’hostilité des deux pays pour gouverner. Cette hostilité, ils l’ont eux-mêmes inventée, suscitée, reconstituée à chaque fois. Rappelons-nous qu’à l’indépendance de l’Algérie, Boumédienne a contenu la contestation sociale et celle des maquis en fabriquant un affrontement Algérie-Maroc que le pouvoir marocain avait également intérêt à favoriser. Rappelons également un des épisodes marquants, côté marocain : Hassan II, contesté, avait su recréer l’unanimité autour de lui avec la "marche verte", faisant de la question du "sahara marocain" une base de son pouvoir dans le peuple... Cette barrière entre les deux peuples vient de tomber à la faveur des mouvements de révolte actuels. Des deux côtés de la frontière, les peuples exigent qu’on la rouvre !

Plusieurs centaines d’Algériens se sont rassemblés dimanche près des frontières maroco-algériennes, en face du centre de Sidi Abed, localité de Sidi Boubker qui dépend de la province d’Oujda, pour demander l’ouverture des frontières entre les deux pays.

Et des deux côtés, les gouvernants ont immédiatement pris la mesure de la volté populaire et se sont déclarées favorables… et au lieu de continuer à s’accuser mutuellement comme lors des derniers attentas les deux pouvoirs se lancent des déclarations d’amour. Ce n’est pas eux qui ont changé, c’est le peuple qui fait bouger les choses !

Les manifestants qui brandissaient les drapeaux algérien et marocain et des portraits du Roi Mohammed VI, demandaient l’ouverture des frontières entre les deux pays voisins menaçant de les traverser vers le Maroc en cas de refus des autorités algériennes, rapporte le quotidien algérien Al Khabar.

Les frontières maroco-algériennes sont fermées depuis 1994, suite aux attentats d’Atlas Asni à Marrakech.

Les autorités algériennes, qui surveillaient de près les manifestants, ne sont intervenus à aucun moment pour les disperser.

Alors que les bruits couraient sur l’ouverture imminente des frontières entre le Maroc et l’Algérie, Mourad Medelci, ministre algérien des Affaires étrangères, avait affirmé mardi que cette question n’était pas à l’ordre du jour. Il est train d’être démenti par la rue...

En visite à Tlemcen, le 16 avril dernier, le président Bouteflika a déclaré : « Il n’y a pas de problème entre le Maroc et l’Algérie. Le problème du Sahara occidental est un problème onusien. Le Maroc est un pays voisin et frère ». Cette semaine, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, dans le quotidien arabophone Echorouk, explique quant à lui que la frontière entre les deux pays ne peut rester fermée indéfiniment. Et sur la radio nationale d’insister : « Nous n’avons jamais exclu de rouvrir les frontières avec le Maroc. Cela sera dans la nature des choses ».

1 Message

  • Plusieurs centaines d’Algériens se sont rassemblés dimanche près des frontières maroco-algériennes, en face du centre de Sidi Abed, localité de Sidi Boubker qui dépend de la province d’Oujda, pour demander l’ouverture des frontières entre les deux pays.

    Et des deux côtés, les gouvernants ont immédiatement pris la mesure de la volté populaire et se sont déclarées favorables… et au lieu de continuer à s’accuser mutuellement comme lors des derniers attentas les deux pouvoirs se lancent des déclarations d’amour. Ce n’est pas eux qui ont changé, c’est le peuple qui fait bouger les choses !

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0