Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/36/d206324349/htdocs/site_org1G/config/ecran_securite.php on line 180
Grèves dans le sud algérien - Matière et Révolution
English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- LUTTE DES CLASSES - CLASS STRUGGLE > Grèves dans le sud algérien

Grèves dans le sud algérien

lundi 10 juin 2013

En Algérie, le sud du pays est toujours le théâtre de manifestations liées au travail. Malgré les assurances du gouvernement, les protestations continuent dans cette région riche en gaz et en pétrole mais où paradoxalement, le taux de chômage est très élevé. Ce week-end, la tension est montée à nouveau.

Samedi soir 8 juin, plusieurs centaines de chômeurs ont manifesté à Ouargla en menaçant de bloquer l’aéroport de Hassi Messaoud, la plus grande exploitation pétrolière du pays. A 200 kilomètres de là, deux jeunes chômeurs ont menacé de se suicider en se jetant d’un pylône téléphonique.

Dans une ville voisine, à Hassi R’mel, la plus grande exploitation de gaz du pays, plus d’un millier d’employés de sociétés sous-traitantes de restauration entament leur deuxième semaine de grève de la faim. A chaque fois, les manifestants réclament un travail ou, quand ils en ont déjà un, de meilleures conditions de travail.

Les promesses du gouvernement et les déplacements répétés des ministres n’y ont rien fait. La tension ne baisse pas. Ce qui est en cause, c’est principalement le manque de transparence dans l’attribution des postes vacants, selon les protestataires. Quant aux employés en grève de la faim, ils contestent l’inégalité de salaires entre salariés des compagnies étrangères et sous-traitants.

Aujourd’hui, la plupart d’entre eux gagne 150 euros par mois. Pour reprendre le travail, ils réclament une augmentation de salaire de 80%.

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0