Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/36/d206324349/htdocs/site_org1G/config/ecran_securite.php on line 180
Résultat du calendrier
English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > Résultat du calendrier

Contribution au débat sur la philosophie dialectique du mode de formation et de transformation de la matière, de la vie, de l’homme et de la société Ce site est complémentaire de http://www.matierevolution.fr/

  • Mozart, ce radical !!!

    30 janvier 2017, par Robert Paris
    Mozart, ce radical !!! Le "Don Giovanni" de Mozart, marqué par la philosophie des lumières, s’exclame six fois "viva la liberta !" tout comme Beethoven est un fan de ... la révolution française. La flûte enchantée : « Alors qu’un nègre passe pour affreux, N’ai-je pas aussi un cœur ? Ne suis-je pas fait de chair et de sang ? » « Nous vivons en ce monde pour nous efforcer d’apprendre toujours, pour nous éclairer les uns les autres au moyen d’échanges d’idées, et pour nous appliquer à aller toujours (...)

  • La révolution sociale, c’est complètement surréaliste ?

    15 janvier 2017, par Robert Paris
    Il n’y a pas de révolution sociale sans dépassement pensé du monde actuel, sans surréalisme... Pas pire crime contre la révolution que de manquer d’imagination ! Si on ne voit pas le caractère réel de cette virtualité des peuples travailleurs prenant leur destin en mains dans leurs propres mains, on ne peut pas voir une révolution, même celle du passé... Le groupe surréaliste Le marxisme (matérialisme dialectique) n’est pas une sous-branche du réalisme, qu’il soit philosophique ou politique (stalinien, (...)

  • La royauté française, revue et corrigée par Alexandre Dumas au travers de ses romans

    27 octobre 2016, par Robert Paris
    Alexandre Dumas, fils du haïtien noir, le général Thomas Dumas de la révolution française La royauté française, revue et corrigée par Alexandre Dumas au travers de ses romans Henri II dans « Les deux Diane » tome 1 Henri II dans « Les deux Diane » tome 2 Charles IX et Catherine de Médicis dans le premier roman de la trilogie des Valois - La Saint Barthélemy dans « La reine Margot » Commentaire de « La reine Margot » Henri III dans le deuxième roman de la trilogie des Valois - « La dame de (...)

  • Baudelaire, ou les velléités révolutionnaires du poète dandy…

    20 octobre 2016, par Robert Paris
    Fukushima, c’est fini ou ça ne fait que de commencer ? La catastrophe nucléaire de Fukushima a fait des dizaines de milliers de déplacés et empoisonné la région. La décontamination du site nucléaire est loin d’être achevée et les problèmes sanitaires ne font que s’annoncer. Pourtant, le gouvernement de Shinzo Abe travaille à la relance du nucléaire au Japon. Nul ne sait le nombre total de victimes qu’aura causé la catastrophe de Fukushima et on sait encore moins ce que seront les risques futurs de la (...)

  • Lire en ligne Jack London

    4 juillet 2016, par Robert Paris
    Lire en ligne Jack London Croc Blanc Le peuple de l’abime Le talon de fer Martin Eden Une invasion sans précédent Les vagabonds du rail Les loups des mers Le cabaret de la dernière chance Avant Adam Les temps maudits La petite dame de la grande maison … En rire ou en pleurer L’appel de la forêt Les vagabonds du rail D’autres ouvrages de Jack London Qui était Jack (...)

  • Connaissez-vous Francis Bacon alias Shakespeare ?

    26 juin 2016, par Robert Paris
    Connaissez-vous Francis Bacon alias Shakespeare ? Karl Marx dans « La Sainte Famille » : « Le véritable ancêtre du matérialisme anglais et de toute science expérimentale moderne, c’est Bacon. La science basée sur l’expérience de la nature constitue à ses yeux la vraie science, et la physique sensible en est la partie la plus noble. Il se réfère souvent à Anaxagore et ses homoioméries, ainsi qu’à Démocrite et ses atomes. D’après sa doctrine, les sens sont infaillibles et la source de toutes les (...)

  • Erik Satie, musicien humoriste

    18 juin 2016, par Robert Paris
    Surnommé à ses débuts " Esotérik Satie ", par Alphonse Allais et dépeint par Claude Debussy comme « un musicien médiéval et doux, égaré dans ce siècle » , Erik Satie déclarait : "Je m’appelle Erik Satie, comme tout le monde" Erik Satie, le musicien humoriste Georges Auric publie à l’âge de 14 ans un article élogieux sur Satie dans la « Revue Française de musique » sous le titre « Erik Satie musicien humoriste »… « Avec son pince-nez toujours un peu de travers, sa barbe en pointe et son long nez, ses yeux en (...)

  • Bertolt Brecht, ses idées, son théâtre

    9 mai 2016, par Robert Paris
    Bertolt Brecht, ses idées, son théâtre Bertolt Brecht sur sa conception du théâtre dans son « Journal de travail » : « L’histoire du nouveau théâtre commence avec le naturalisme. Ici est recherchée la nouvelle fonction sociale. La tentative de maîtriser la réalité commence avec des dramaturges passifs et des héros passifs. L’établissement de la causalité sociale commence avec des descriptions d’états où toutes les actions humaines sont de pures réactions. Causalité est détermination. Typique, la pièce à (...)

  • Les romans de Gérard Delteil

    26 mars 2016, par Robert Paris
    Si vous n’avez pas encore lu les romans de Gérard Delteil, il n’est pas encore trop tard… Vous n’avez plus que l’embarras du choix : Solidarnoche Kalashnikov Votre argent m’intéresse Les chiens de garde Le nouveau crime de l’Orient-Express Coup de cafard Histoire d’os N’oubliez pas l’artiste Transfert La septième griffe de Togor Mafia de la viande Le Miroir de l’Inca Les huit dragons de jade Pièces détachées Riot Gun Retraite anticipée Le baiser de la couleuvre Festin de crabes Le (...)

  • André Breton, poète car révolutionnaire et révolutionnaire car poète !

    8 mars 2016, par Robert Paris
    André Breton, poète car révolutionnaire et révolutionnaire car poète ! « ’’Transformer le monde’’ a dit Marx ; ‘‘Changer la vie’’ a dit Rimbaud : ces deux mots d’ordre pour nous n’en font qu’un. » André Breton, Position politique du surréalisme, 1935 « Liberté couleur d’homme Quelles bouches voleront en éclats. Tuiles Sous la poussée de cette végétation monstrueuse Le soleil chien couchant Abandonne le perron d’un riche hôtel particulier Lente poitrine bleue où bat le cœur du temps Une jeune fille (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0